Aller au contenu
Harquins

Comment rouler sous la pluie?

Messages recommandés

Bonsoir,

 

Je fais ma rentrée demain, et je compte bien arriver en bombe avec la Duke et mon nouveau cuir Dainese flambant neuf ! Mais comme j'habite à Lille, il y est annoncé de la pluie ... comme d'habitude ! 

Je me posais donc la question, fébrile à l'idée de pouvoir retomber, dans le cas où je roule sous la pluie ou bien sur une route mouillée : est ce que je dois rouler en suivant les traces des automobiliste ou bien rouler au milieu sans suivre les traces des voitures ? J'aimerai savoir laquelle des deux trajectoire est la plus casse gueule pour ne pas arriver comme un con au lycée avec une Moto rayée 

 

En ésperant, que vous avez passé une bonne rentrée pour ceux qui rentraient aujourdhui !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 32 minutes, Harquins a dit :

Bonsoir,

 

Je fais ma rentrée demain, et je compte bien arriver en bombe avec la Duke et mon nouveau cuir Dainese flambant neuf ! Mais comme j'habite à Lille, il y est annoncé de la pluie ... comme d'habitude ! 

Je me posais donc la question, fébrile à l'idée de pouvoir retomber, dans le cas où je roule sous la pluie ou bien sur une route mouillée : est ce que je dois rouler en suivant les traces des automobiliste ou bien rouler au milieu sans suivre les traces des voitures ? J'aimerai savoir laquelle des deux trajectoire est la plus casse gueule pour ne pas arriver comme un con au lycée avec une Moto rayée 

 

En ésperant, que vous avez passé une bonne rentrée pour ceux qui rentraient aujourdhui !

salut alors je suis absolument pas qualifier pour donner des conseilles mais il me semble que la pluie marche  comme le verglas les voitures chauffe le bitume pour le verglas donc il faut suivre les traces pour glisser un minimum , comme une gentil ornieres que t'ont laissé les automobiliste pour éviter le surplus d'eau dans les crantures cela me parer logique ?

bwab jouaient les barbos quand il pleut c'est jouer avec le feu (ta compris le jeu de mots ?) évite les acceleration De vikings ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Harquins a dit :

Merci, donc je suis les petites traces de nos amis les automobilistes si j'ai compris ! Je ne garanti pas tout ce qui est accélération de viking ;)

Après je te garantie pas que la combie Dainese et la carrosserie reste sans rayures ?

J'ai regardé des avis et oui j'ai raisons la pluie c'est ''comme'' le verglas je m'assure De pas dire des conneries quand même ?

Du coup je te souhaite une bonne rentrée motarde avec la plus belle arrivee sans rayures qu'il soit ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, lelillois a dit :

Mode poireau on!!!

Attention aux lignes blanches, aux plaques d'égout, sur les ronds point et effectivement éviter les freinages brutaux.

 

Tu vas sur Lille même? Dans quel coin?

 

Je vais de environ Villeneuve d'ascq à Grand'Place où je rejoin un ami pour aller au lycée à 5 Minutes de Grand'Place ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Jo Lapoule a dit :

Perso je suis les traces du véhicule devant moi, mais de loin sinon il m'envoie la dose de flotte dans la tronche xD

 

Pareil et j'augmente bien mes distances de sécurité aussi ! On ne sait jamais :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme @Seph, les pneus sont important.

Sinon comme les copains : conduite calme, coulée, pas brusque et encore plus d'anticipation.

Autre point important : un équipement adapté, car si tu prends l'eau tu seras moins à l'aise et moins concentré sur ta route.

:V: 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ne suis pas les voitures qui font abstraction des dangers (feuilles, plaque d'égouts, ligne blanche) et prends ta propre trajectoire.

super important si tu n'as pas l'habitude de rouler sous la flotte:

- équipes toi!

- garde/augmente ta distance de securité, 1 en cas de freinage, 2 en cas de danger genre passage pieton, tu aura plus de temps pour bien te positioner.

- anticipation !!! ne donne pas de grands coup de frein, de changement d'angle rapide, de reaccéleration trop brusque, bref, roule a la cool

- reste detendu et souple, ne te crispe pas, concentre toi sur la route et ne te laisse pas distraire pas les gens/yeux qui te regardent.

- ne regarde pas le véhicule qui te précéde mais regarde devant lui, pour anticipé les réactions de ce dernier.

 

y a surement plein d'autres points mais la comme ca, en 5sec, ce sont les plus importanst qui me viennent a l'esprit.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut, sous la pluie, la conduite doit être beaucoup plus souple et décontracté! 
-pour la tenu de route tout dépend de tes pneus ;) 
sinon allonge les distance de sécurité, sert toi beaucoup plus du frein arrière 
Si tu as l'abs, c'est mieux, si tu ne l'as pas, frein pas de l'avant a bloquer la roue :) 
ligne blanche, passage piéton, c'est équivaut au verglas: alors évite les, surtout pour les accélérations ou freinages! 
Anticipation et analyse !

Protection mais ça c'est tout le temps ;) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello.

 

Comme ça, à chaud et en vrac, pour la conduite sous la flotte, je dirai ceci :

- Anticipation, et encore anticipation. Doubler les distances de sécurité, ton freinage ne sera pas aussi performant que sur du sec.

- rouler tout doux, bien cool. Ne roule pas au dessus de tes capacités ou à leurs limites.

- Bien évidement avoir des pneus en bon état et surtout gonflé à la bonne pression, voir peut être un chouille plus, mais surtout pas sous gonflé sinon les sillons se rétracteront et n'auront plus leurs effet optimal. Et tant qu'on parle de pneus, ne surtout pas négliger leur montée en température. Ca tombe sous le sens et c'est logique, mais il est bon de rappeler que ces derniers mettront plus de temps à chauffer et être efficace sur route humide que sur route sèche.

- Eviter comme la peste les lignes blanches, passages piétons et autres joyeusetés comme les plaques d'égout .

- Avoir un bon équipement qui te protégeras du froid et de l'humidité. Je pense tout particulièrement aux gants (mains engourdies par la flotte et ta sensibilité sur le frein sera amoindrie), je pense aussi aux bottes, rien de plus désagréable qu'avoir les pieds mouillés. Et qui dit pieds froids dit corps froid (la sensation de froid commence aux extrémités)

- Si c'est une pluie fine ou un crachin, bien faire attention au phénomène du verglas d'été. (Dans le sud on appelle ça les vendanges lol.) Mais je pense surtout aux dépôts qui se sont foutus sur la route lorsque cette dernière était sèche (huile, essence et autres cochonneries en tout genre). Et à la 1ère averse... je ne te raconte pas les glissades que ce merdier peut engendrer.

- Au niveau du placement sur la chaussée, il y a plusieurs écoles. Certains disent de rouler en plein milieu, les pneus feront leur boulot pour évacuer l'eau. Et cette solution est à privilégier. D'autres disent de se mettre dans les traces des voitures. Et moi je dirai, ça dépend (ça dépasse). En fait si la route est propre, nickel, rien à redire, oui rouler dans les traces t'assurera un bitume plus "sec" qu'au milieu et donc un meilleur grip, c'est ce que j'ai le plus tendance à faire. Mais si la route n'est pas terrible, c'est le meilleur moyen pour que les saletés drainées par les roues des voitures se projettent dans la trace et donc tu perds le gain sec au profit d'une route humide et glissante. Dans ce cas de figure, j'aurai tendance à préférer rester au milieu en pleine flotte (de plus la marge de manœuvre est plus importante si tu dois faire un écart). Mais si la route est "propre", et que tu roules sur les traces, je privilégerai la trace coté "centre de la route". En effet la trace de pneu sur le bas coté, à droite, je m'en méfie comme de la peste. Déjà tu as moins de marge de manœuvre, et bien souvent tu y trouves tout un tas de saletés comme les cochonneries qui viennent du trottoir, les fumées d’échappement etc...

- Dernier point qui me vient en tête, le freinage. Le frein arrière sera ton meilleur allié (si tu le dose avec parcimonie bien sur). Il permet d’asseoir la moto et t'évitera un beau blocage de la roue avant en cas de freinage trop appuyé (et de dire par conséquent bonjour au sol en lui faisant un bisou). Et surtout, surtout, en virage ou en courbe, ton frein avant, tu l'oublie, tu ne le touche pas, si tu vas trop vite, penche plus ou joue douuuuucement du frein arrière. Tu as plus de risque de chuter en choppant ton frein avant en courbe que de perdre le grip. Et si le crash est inévitable, en ville, il vaut mieux parfois (selon la situation bien sur) faire un tout droit que de bloquer l'avant et chuter potentiellement plus lourdement. Enfin ce dernier paragraphe ne tient pas la route si tu as l'ABS, mais à mon niveau je ne serai pas de bons conseils car je n'ai jamais roulé avec une moto ayant l'ABS...

 

Voilà, je n'ai pas la science infuse, ce n'est que mon avis, certains en auront un different certainement, mais ces quelques précautions m'ont jusqu'à présent toujours évité la chute (touchons du bois et pourvu que ça dure comme disait Lafesse)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, shiriu11 a dit :

Hello.

 

Comme ça, à chaud et en vrac, pour la conduite sous la flotte, je dirai ceci :

- Anticipation, et encore anticipation. Doubler les distances de sécurité, ton freinage ne sera pas aussi performant que sur du sec.

- rouler tout doux, bien cool. Ne roule pas au dessus de tes capacités ou à leurs limites.

- Bien évidement avoir des pneus en bon état et surtout gonflé à la bonne pression, voir peut être un chouille plus, mais surtout pas sous gonflé sinon les sillons se rétracteront et n'auront plus leurs effet optimal. Et tant qu'on parle de pneus, ne surtout pas négliger leur montée en température. Ca tombe sous le sens et c'est logique, mais il est bon de rappeler que ces derniers mettront plus de temps à chauffer et être efficace sur route humide que sur route sèche.

- Eviter comme la peste les lignes blanches, passages piétons et autres joyeusetés comme les plaques d'égout .

- Avoir un bon équipement qui te protégeras du froid et de l'humidité. Je pense tout particulièrement aux gants (mains engourdies par la flotte et ta sensibilité sur le frein sera amoindrie), je pense aussi aux bottes, rien de plus désagréable qu'avoir les pieds mouillés. Et qui dit pieds froids dit corps froid (la sensation de froid commence aux extrémités)

- Si c'est une pluie fine ou un crachin, bien faire attention au phénomène du verglas d'été. (Dans le sud on appelle ça les vendanges lol.) Mais je pense surtout aux dépôts qui se sont foutus sur la route lorsque cette dernière était sèche (huile, essence et autres cochonneries en tout genre). Et à la 1ère averse... je ne te raconte pas les glissades que ce merdier peut engendrer.

- Au niveau du placement sur la chaussée, il y a plusieurs écoles. Certains disent de rouler en plein milieu, les pneus feront leur boulot pour évacuer l'eau. Et cette solution est à privilégier. D'autres disent de se mettre dans les traces des voitures. Et moi je dirai, ça dépend (ça dépasse). En fait si la route est propre, nickel, rien à redire, oui rouler dans les traces t'assurera un bitume plus "sec" qu'au milieu et donc un meilleur grip, c'est ce que j'ai le plus tendance à faire. Mais si la route n'est pas terrible, c'est le meilleur moyen pour que les saletés drainées par les roues des voitures se projettent dans la trace et donc tu perds le gain sec au profit d'une route humide et glissante. Dans ce cas de figure, j'aurai tendance à préférer rester au milieu en pleine flotte (de plus la marge de manœuvre est plus importante si tu dois faire un écart). Mais si la route est "propre", et que tu roules sur les traces, je privilégerai la trace coté "centre de la route". En effet la trace de pneu sur le bas coté, à droite, je m'en méfie comme de la peste. Déjà tu as moins de marge de manœuvre, et bien souvent tu y trouves tout un tas de saletés comme les cochonneries qui viennent du trottoir, les fumées d’échappement etc...

- Dernier point qui me vient en tête, le freinage. Le frein arrière sera ton meilleur allié (si tu le dose avec parcimonie bien sur). Il permet d’asseoir la moto et t'évitera un beau blocage de la roue avant en cas de freinage trop appuyé (et de dire par conséquent bonjour au sol en lui faisant un bisou). Et surtout, surtout, en virage ou en courbe, ton frein avant, tu l'oublie, tu ne le touche pas, si tu vas trop vite, penche plus ou joue douuuuucement du frein arrière. Tu as plus de risque de chuter en choppant ton frein avant en courbe que de perdre le grip. Et si le crash est inévitable, en ville, il vaut mieux parfois (selon la situation bien sur) faire un tout droit que de bloquer l'avant et chuter potentiellement plus lourdement. Enfin ce dernier paragraphe ne tient pas la route si tu as l'ABS, mais à mon niveau je ne serai pas de bons conseils car je n'ai jamais roulé avec une moto ayant l'ABS...

 

Voilà, je n'ai pas la science infuse, ce n'est que mon avis, certains en auront un different certainement, mais ces quelques précautions m'ont jusqu'à présent toujours évité la chute (touchons du bois et pourvu que ça dure comme disait Lafesse)

 

A chaud, en vrac et de manière concise bien sûr ! :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est ton choix et je respect. 
Perso je roule toute l'année par tout les temps, j'ai les pneus adapté et je suis serein. 
la ou je me suis chier dessus c'est sur le verglas.. je suis tombé le premier jour, le reste de la semaine ma conduite avait changé ( j'ai été stupide oui, mais je n'avais pas de voiture ) :P 
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×