Comme expliqué dans ma présentation, je suis un motard professionnel, formateur de conduite et journaliste moto depuis quelques années, assez actif dans le domaine de la sécurité des motards de route. Depuis pas mal de temps, j'ai fait le constat du manque de vidéos pédagogiques moto en ligne, des vidéos orientées sécurité, destinées au commun des motards, juste pour mieux maîtriser sa moto et rouler plus en sécurité. Autant cela se fait beaucoup dans les pays anglo-saxons, autant c'est rare en France. J'ai expliqué ça dans un article : S’instruire en lisant.   Ce constat, je n'ai pas été le seul à le faire. Laurent Cochet (que je connais depuis dix ans, à l'époque où il était rédacteur à Moto Journal, lui en interne, moi en pigiste) a réalisé une vidéo bien connue sur la conduite en virages, financée à l'époque par la Sécurité Routière. L'ancien chef de projet "communication numérique" chez Publicis, qui gérait les comptes YT, FB et Twitter de la Sécurité Routière, l'a fait aussi et m'a contacté à l'époque, il se trouve que c'était un copain de promo de Sciences-Po. Mais il n'a pas réussi à convaincre les responsables de la SR et est ensuite parti exercer ses talents à Londres.   Tout ça date de quelques années et la situation ne s'est pas vraiment améliorée. Il y a eu quelques bonnes choses faites par des amateurs, comme Eothiel ou Ded650. Mais il reste encore beaucoup à faire pour améliorer le niveau moyen de maîtrise moto des motards français / francophones (Belges et Suisses inclus), avec des vidéos didactiques qui soient vraiment "béton", sur le fond comme sur la forme.   Il y a trois ans, j'ai développé un projet complet avec Lolo, mais les fonds manquaient, nous avons obtenu l'appui de l'association Prévention Routière, mais les subventions de la direction de la Sécurité Routière n'ont pas suivi. En 2016, j'avais un projet avec un ami photographe pro qui voulait se lancer dans la vidéo, nous avons essayé de voir ce que ça pouvait donner avec Julien "Shift87", mais trop de contraintes et de difficultés, on a laissé tomber. En 2017, j'ai fait le tour des assureurs pour mon bouquin, personne ne veut financer de projet pour la sécurité des motards car ce n'est pas un marché rentable. Clairement, on ne peut pas espérer de financement externe pour commencer, il va falloir débuter petit et se faire connaître avant d'espérer recevoir les moyens de faire mieux.   Sur le fond, pas de souci, je sais exactement quoi faire. J'ai des idées pour 40 à 50 vidéos de format 3-5 minutes. Je sais comment expliquer et montrer les choses. J'ai accès à une piste privée de 4.000 m², à des routes adaptées à ce que je veux montrer. J'ai deux motos, une routière et un trail, et je peux facilement utiliser une moto d'école ou me faire prêter à peu près n'importe quel type de machine. Pas de souci s'il faut trouver des acteurs ou figurants, qualifiés et équipés. Tout ça sur Bordeaux. Je suis régulièrement en région parisienne et ça peut aussi se faire là-bas, mais j'ai un peu moins de facilités.   Je suis plutôt disponible en semaine, mais aussi le week-end, surtout pendant l'hiver. Si on programme les journées de tournage bien à l'avance, je peux m'arranger. Par contre, je travaille en libéral, toute journée non travaillée est de l'argent perdu. Le premier qui me plante ou me pose un lapin se prendra mon 44 dans le cul jusqu'à lui gratter les amygdales.   Pour les moyens techniques, je dispose d'une caméra TecTecTec XPro 4+ avec un monopod (perche autobloquante ultra-résistante et anti-vibratoire), un harnais ou sangle pectorale réglable, un grip flotteur et une sangle frontale. Ainsi que deux unités Drift Ghost-S, pas jeunes mais compatibles Full HD quand même. Et un petit trépied.   Ce que je ne veux pas faire : du motovlog "classique", avec un gars qui parle en conduisant. Non seulement ça n'a aucun intérêt pour ce que je veux faire passer, mais je n'aime pas ce format. En général, c'est chiant dès que ça dure plus de 3-4 minutes. C'est dangereux, la tâche de conduite pénalise le discours et vice-versa. Du coup, la plupart du temps, les mecs roulent sur des routes droites où il ne se passe rien, on s'emmerde. Oui, je sais, je suis un vieux con. Et j'assume.   Mais c'est surtout que le but est d'expliquer, de montrer, d'apprendre à faire, de monter que n'importe qui peut apprendre à bien maîtriser sa moto en toutes circonstances. Mon rôle là dedans serait surtout comme conseiller technique, en voix off. Après, s'il faut passer à l'image, pas de souci, je suis un ancien journaliste pro, je sais faire. Mais ce n'est pas le but principal et je ne suis pas très photogénique. Par contre, je ne veux pas d'un mec masqué / cagoulé. Les gens doivent pouvoir s'identifier, se projeter. L'idéal serait d'avoir un couple à l'écran.   Pas de rémunération directe à espérer. Pas de défraiement non plus, au moins dans un premier temps. Monétisation possible.   L'idée n'est pas de "recruter" quelqu'un, je ne suis pas un employeur, mais plutôt de trouver un ou des partenaire(s), sur un pied d'égalité, avec le même objectif et la même motivation.   Des questions ?