BikersCowBoys (Papy)

tuto
Montage vidéo sous Linux

1 message dans ce sujet

Bonjour les geeks !

 

Il semblerait que pas mal de motards soient assez geeks pour utiliser Linux donc je me suis dit qu'un petit conseil pour le choix de son soft de montage vidéo sous cet OS pourrait être utile.

Alors j'ai commencé par utiliser OpenShot qui est ultra simple d'utilisation et propose quelques effets 3D (via blender) plutôt bien fouttus. Les seuls soucis que j'ai rencontré sont un petit manque de stabilité avec de gros projets à gérer, un placement des fichiers sur la timeline trop souple rendant l'alignement de 2 pistes assez contraignant à la longue et l'impossibilité de visualiser ses titres directement sur la vidéo pour les positionner correctement. Je me suis donc tourné vers la concurrence et j'ai opté pour flowblade.

 

L'avantage de flowblade est qu'il nécessite peu de dépendances pour son installation et fait un rendu via ffmpeg offrant la possibilité de configurer des options de rendu infinies. De plus il supporte la majorité des formats vidéos, audio et images en natif (pas besoin de retoucher les fichiers pour les intégrer au projet). Donc flowblade c'est quoi en gros :

 

Motovlog.fr,-1419273311-U11.png

 

Pour l'édition

6 outils pour positionner ses fichiers sur la timeline (insérer, remplacer, redimensionner, créer de l'espace)

3 outils pour découper ses fichiers (supprimer un morceau de fichier en créant ou non de l'espace)

1 outil pour créer des transition

4 outils pour insérer un fichier ou morceau de fichier du gestionnaire de clip dans un autre fichier de la timeline

Le Drag'n'Drop pour déplacer ses fichiers sur la timeline

La possibilité d'intégrer des titres en les visualisant sur la vidéo

Choisir le nombre de pistes audio et vidéo (dans la limite de 9 pistes max)

 

Les effets

Plus de 50 filtres image (correction des couleurs, effets visuels, distorsion, manipulation alpha, flou...)

Plus de 30 filtres audio (mixage du volume. echo, reverbération...)

La fusion des vidéos

 

Le rendu

Choisir le format (mpeg2, mp4, h264, Theora, Mp2, mp3, ac3)

Configurer toutes les options possibles via ffmpeg (images par seconde, bitrate...)

 

Voilà après pour le reste seule l'utilisation du soft permet de se rendre compte de ses capacités mais ça vaut le coup de s'y mettre. Comme d'habitude il y a quelques coups de main à prendre mais ça vient assez vite. Seul bémol le wiki du soft n'est pas très utile pour ce qui est de son utilisation mais bon ça reste relativement intuitif quand même.

N'hésitez pas à vous lancer dans l'aventure et à repasser par là si vous avez des questions ;)

 

See you guys !

 

PS : Les astuces indispensables:

- pour modifier une ou plusieurs pistes il faut les sélectionner en grisant la petite case à gauche en face de chaque piste

- pour créer un espace vide sur une seule piste il faut utiliser l'outil spacer en maintenant la touche Ctrl lorsqu'on modifie le fichier voulu dans la timeline

- les effets de fusion entre vidéos se trouvent dans le menu "composition" accessible en cliquant droit sur un fichier dans la timeline

watoo971 et GalorV6 aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par BikersCowBoys (Papy)
      Et oui voilà la Mavizen TTX02, moto électrique avec Linux embarqué...
      Elle pèse 160 kg avec une vitesse de pointe à 200 km/h.  L'intérêt d'un ordinateur embarqué est de permetrre aux ingénieurs d'y accéder en wifi pour consulter les performances en live et de faire des réglages hyper fins. Le vice a été poussé jusqu'à remplacer le réservoir par une prise de courant et la moto possède un port USB pour brancher tout un tas de périphériques.  

       
      See you guys !